Xennials, la micro génération des indécis

Publié 14 septembre, 2017 · 3 min. lecture

Le terme Xennial a fait sa première apparition il y a un peu plus de 3 ans dans un article du site web Good. On y définit alors les Xennials comme une « micro-génération » qui trouve sa place entre la génération X et la génération Y. Un groupe de personnes qui ont assisté à l’entrée dans l’ère digitale.

Les Xennials sont des trentenaires et quarantenaires qui peuvent aujourd’hui télécharger une application telle que CornerJob ou faire la mise à jour de leur iPhone sans vivre une crise existentielle. Ils restent cependant très attachés à leur Walkman et à leurs cassettes. Il s’agit d’individus qui ont réussi à combiner deux époques et deux manières totalement différentes d’aborder la vie. Une génération oubliée par l’opinion publique, mais qui en quelques années a réussi à se faire une place.

Suis-je un Xennial ?

L’infographie qui suit présente les différentes générations, on y voit d’ailleurs que les Xennials correspondent à une micro génération née entre 1977 et 1983 (naissance d’internet).

 

Infografía-millenials_FR , Xennials

Mais, comme pour la génération Y, le fait d’être un Xennial ne se base pas uniquement sur une date de naissance, cela relève aussi de l’attitude, d’habitude et de traits de personnalité.

Dis-moi ce que tu gardes et je te dirai qui tu es

Il existe une série d’éléments culturels que nous attribuons à cette génération, une série de particularités qui souligne leur unité. En bref, si par exemple, vous avez vu la série de Netflix Stranger Things et que vous avez compris toutes les références, vous avez de fortes chances d’être un ou une Xennial. Mais si tout cela n’est pas suffisant pour lever vos doutes, le site web australien news.com.au a créé une liste d’éléments qui nous permet de mieux comprendre les Xennials.

Voici la liste en question :

  • Ils n’ont pas eu de téléphone mobile avant la vingtaine et il est presque sûr qu’il était aussi lourd qu’une brique.
  • Ils ont utilisé un modem pour télécharger de la musique
  • Ils ont regardé « Le prince de Bel air » et « Friends » à la télé.
  • Leurs films préférés sont les « Goonies » et « Jurassic Park ».
  • Ils écoutaient Nirvana mais ils étaient trop jeunes pour les voir en live.
  • Ils étaient fan de Oasis et de Blur à l’époque de la pop britannique
  • Ils ont téléchargé de musique sur Napster
  • Ils ont eu un compte un compte MySpace ou MSN Messenger
  • Ils ont fait des compilations musicales sur cassette et ils avaient un Walkman
  • Ils ont eu et ont toujours une adresse Hotmail
  • Ils se souviennent de la première fois où ils ont entendu parler de Google et Facebook

La « micro-génération » vs « macro-génération »

Aujourd’hui, les marques internationales se battent pour obtenir l’attention de la génération Y. Mais, croire que deux personnes qui ont 15 ans d’écart puissent avoir les mêmes intérêts et les mêmes besoins est une erreur grave. Toute entreprise qui doit effectuer une segmentation ne doit donc pas commettre.

Combien de fois, vous êtes-vous dit en regardant des adolescents « nous n’étions pas comme ça !! ». Ces mots semblent être ceux d’une personne âgée d’au moins 50 ans. Pourtant, le fait de ne pas se retrouver dans la personnalité d’un autre individu censé faire partie de la même génération que vous est une sensation vécue par les trentenaires d’aujourd’hui.

De nos jours, nous généralisons et nous déprécions les détails qui nous rendent uniques. D’un point de vue romanesque, nous pourrions considérer les Xennials sont comme une petite oasis sociologique en plein cœur du grand océan des macro-catégories générationnelles. Les Xennials sont le point de contact, le pont entre deux générations que tout éloigne.