Technologies et travail : de nouveaux métiers !

Publié 29 mars, 2018 · 3 min. lecture

Il y a seulement dix ans, Facebook n’était ni plus ni moins qu’une sorte de café du commerce en ligne… à l’échelle du monde. Aujourd’hui, le réseau social, devenu plateforme, est utilisé à d’autres fins que la conversation, par exemple l’information, ce qui a fait naître de nouveaux métiers. Pas mal pour un projet d’étudiant vu par beaucoup comme une mode éphémère ! Dans la même lignée, la dernière décennie a vu émerger un large éventail de nouvelles fonctions sous l’impulsion des technologies. Certaines ont disparu aussi vite qu’elles étaient venues, d’autres continuent d’évoluer, d’apparaître… Parmi les professions identifiées par le World Economic Forum, nous avons sélectionné les plus originales et/ou les plus innovantes afin d’évaluer leur « viabilité » dans le temps. Les paris sont ouverts !

 

Social Media Manager

Avec des plateformes qui comptent des centaines de millions d’utilisateurs, le gestionnaire de réseaux sociaux est un métier qui promet ! À condition bien sûr de se « professionnaliser ». Le temps du « geek » qui gère les pages de l’entreprise au gré de sa créativité débordante est révolu. Pour les entreprises, les médias sociaux sont désormais des outils marketing à part entière. Donc, il faut un peu plus que quelques tutoriels ou votre propre expérience privée pour remplir la mission de social media manager. Produire un contenu intéressant n’est pas suffisant non plus d’ailleurs. Tout cela sert, bien sûr, mais seulement si vous l’adossez à de solides connaissances des enjeux et de la culture du marketing et de communication.

 

Développeur d’applications

Chez CornerJob, nous pressentions qu’il s’agissait d’un métier d’avenir ! Et les chiffres nous donnent raison : le marché des smartphones a atteint la moitié de la population mondiale et on dénombre près de 2 millions d’« apps » dans les « stores », ces magasins d’applications en ligne. Toutefois, beaucoup d’entre elles ne survivent que quelques semaines, parce qu’elles ne trouvent pas leur public et/ou ne sont pas rentables pour les éditeurs… La tâche du développeur d’applications est donc ardue : jongler entre impératifs de créativité et de retour sur investissement. Un challenge qui devrait en inspirer plus d’un !

 

 

Technologie

 

Chauffeur Uber

Oui, on parle bien du « techno-assisté » que tous les chauffeurs de taxi traditionnel aimeraient voir disparaître. Si vous souhaitez vous lancer dans cette voie, faites-le, mais faites-le vite ! Pas tellement par peur des représailles avec les chauffeurs de taxi mais parce qu’Uber lorgne avec envie sur les voitures autonomes. Pour autant, s’ils se conduisent seuls, ces véhicules ne se réparent pas encore eux-mêmes ! Alors, commencez en tant que « techno-assistés » et préparez-vous à une reconversion en « techno-mécanicien » expert en logiciels automobiles.

 

Spécialiste cloud computing 

Les experts du cloud computing seront sans aucun doute de plus en plus recherchés et leurs compétences appréciées dans les années qui viennent. Car même si le cloud est déjà une réalité pour beaucoup d’entre nous (le terme a 13 ans), les profils capables de concevoir son architecture et de le gérer s’arrachent toujours autant !

 

Analyste Big Data / Smart Data

À l’ère du numérique, la masse de données que nous produisons croît de façon exponentielle. Mais si personne n’est capable de l’analyser et de la traiter, elle est inutilisable. Vous aurez donc compris que le besoin d’analystes de données croît lui aussi vitesse grand V !

 

Opérateur de drones

Version évoluée de nos anciens jouets radiocommandés, les drones sont aujourd’hui très présents : au cinéma, en météorologie, dans l’industrie de la défense… En toute logique, leur utilisation va continuer à s’étendre à d’autres secteurs, ce qui entrainera un besoin toujours plus important d’experts capables de « piloter » et de traiter les informations recueillies par ces engins.

 

Youtuber

Youtube, simple canal de partage de vidéos, est devenu la plateforme de diffusion la plus célèbre du monde. Même succès à l’échelle nationale, puisque selon Le Blog du Modérateur, en 2017, 37,5 millions de Français allaient sur YouTube chaque mois, soit 81% de la population connectée. Certains ont compris très vite comment ils pouvaient en tirer parti et sont devenus des stars du web comme Norman fait des vidéos, Cyprien ou encore le Palmashow. Depuis de nouvelles générations de Youtubers sont apparues… et continueront d’apparaître !

Voici un aperçu des métiers du futur… Enfin, ce qu’on en connait à l’heure actuelle ! Car si les technologies ont transformé à ce point le monde en 10 ans, imaginez un peu ce qui peut se passer en 20 ou 30 !

 

Autre article qui pourrait vous intéresser…

Les emplois du futur