[SONDAGE] Quel job d’été a la cote en 2018 ?

Publié 3 juillet, 2018 · 2 min. lecture

Pour fêter l’arrivée du mois de juillet, nous avons voulu en savoir plus sur les profils qui utilisent notre application mobile pour dégoter l’emblématique job d’été, celui qui sent bon le sable fin et… les produits d’entretien ! Grâce à notre sondage, réalisé auprès de nos 1,2 million d’utilisateurs mensuels entre les 4 et 11 juin dernier et illustré en une infographie ci-dessous, vous pourrez mieux cerner les attentes et les motivations des candidats : de quoi attirer plus facilement la perle rare.

Emplois estivaux, rien n’est joué avant l’été

Au moment de notre sondage (début juin), peu sont les candidats ayant déjà trouvé un employeur. En effet, 62,2% des utilisateurs se déclarent encore activement à la recherche d’un job d’été.

 

Êtes-vous à la recherche d’un job d’été ?
RéponsesPourcentages
Oui62,2%
Non, je n’en recherche pas30,3%
Non, j’en ai déjà trouvé un7,5%

 

Des jobs d’été qui sortent du lot

Parmi les emplois d’été activement recherchés on retrouve quelques classiques comme barman (18,8%), animateur (17%) ou caissier (16,8%) mais certains sortent clairement de l’ordinaire ! Promeneur de chiens (12,8 %) est par exemple classé en 4e position des meilleurs jobs d’été selon ce sondage CornerJob. Sans grande surprise cette fois, le ménage n’est pas vraiment plébiscité par les candidats (3,5%). Voici en une illustration un résumé de la situation.

 

job d'été

 

Travailler l’été, oui, mais dehors si possible

La plupart des personnes en recherche active déclare préférer un emploi dans un espace ouvert, au grand air.

Oui, enfin ça c’est sur le papier car au palmarès des jobs qui font le plus rêver, les activités de plein air ne se volent pas très haut : 6,1% pour sauveteur et 5,4% pour professeur de surf…

 

Pour les chanceux, un salaire mensuel entre 1000 à 2000 €…

La part des sondés ayant déjà trouvé un emploi pour l’été déclare qu’elle touchera entre 1000 à 2000€ par mois.

 

… mis de côté pour l’avenir

Contrairement aux idées qu’on peut généralement se faire sur les représentants des générations Y et Z, les candidats aux jobs d’été ont plutôt les pieds sur terre ! Bien loin de tout dépenser en sortie et en shopping, la plupart compte mettre cet argent de côté (53,1%), ou l’utiliser pour financer ses études (18,4%).

Rassurez-vous, ils sont tout de même 18,4% à déclarer qu’ils dépenseront ces salaires pour se faire plaisir et 10,2% à s’en servir pour voyager. Une bonne nouvelle puisqu’on dit que ceux-ci forment la jeunesse !

 

*Méthodologie : sondage effectué par e-mailing auprès de 1,2 million d’utilisateurs mensuels actifs sur la plateforme CornerJob, entre les 4 et 11 juin 2018. Profils des personnes interrogées : 50% de femmes et 50% d’hommes. Tranches d’âges des personnes interrogées : 62% de 18-24 ans, 31% de 25-34 ans, 7% de 35-44 ans. Toutes les informations mises en avant sont déclaratives.

 

Autre article qui pourrait vous intéresser

Boostez la productivité de vos employés en 3 étapes