Restauration : l’appétit de la transformation digitale

Publié 6 novembre, 2018 · 3 min. lecture

La transformation digitale est partout ! Cette mutation profonde de notre société et des entreprises qui la composent touche bien entendu les restaurateurs. Mais quelles sont les manifestations de la transition numérique spécifiques au secteur de la restauration ?

Avec près d’une start-up créée chaque jour dans l’écosytème thématique « Foodtech » au sein de la Frenchtech, il est clair que chaque maillon de la chaine peut être affecté par les nouveaux leviers de visibilité, services comme l’e-réservation ou techniques de fidélisation.

 

1. Une opportunité d’accroître son nombre de couverts

La première motivation des acteurs de la restauration pour investir dans le numérique est sans doute le « business ». Grâce à différents leviers, ils peuvent en effet aller au-delà de leur zone de chalandise habituelle voire augmenter la fréquentation de leur établissement. Beaucoup de restaurateurs s’orientent ainsi vers une stratégie dite web-to-store. L’enjeu est d’arriver à convertir le trafic recueilli sur un site internet ou une application en visites réelles ou en commandes.

Dans ce cadre, le référencement local revêt une grande importance : le restaurateur doit arriver à se positionner parmi les premiers résultats de recherche lorsqu’un internaute effectue une requête près de son établissement. Mathieu Gabard, Directeur Europe de l’application Waze a d’ailleurs récemment expliqué en détail l’intérêt de la publicité locale pour les points de vente (dont les restaurateurs) lors de sa récente conférence au BlendWebMix à Lyon.

 

2. Une meilleure expérience pour les consommateurs

Grâce aux innovations technologiques, les acteurs de la restauration ont aujourd’hui les moyens d’améliorer significativement l’expérience de leurs clients. Ils peuvent par exemple utiliser le smartphone pour faire du « m-commerce » : cela consiste à fluidifier le parcours client en proposant des services de précommande ou de paiement « in-app ». Ce type de parcours « omni-canal » est plutôt réservé aux gros acteurs mais même les plus petits peuvent s’en approcher en faisant appel à des guides ou des plateformes de réservation comme la Fourchette.

Restauration_transofrmation_digitale_paiement

 

3. Une nouvelle façon de faire de la restauration

Enfin, la révolution digitale aide dans la façon de travailler. De nombreux outils de « e-recrutement » permettent de recruter plus rapidement les meilleurs talents. C’est notamment le cas de l’application de recrutement mobile CornerJob qui aide à connecter plus facilement candidats et recruteurs. Notre dernier baromètre a d’ailleurs souligné le nombre d’emplois à pourvoir dans la restauration. D’un point de vue de la gestion et de la rentabilité, le recours au numérique permet de multiplier les points de contact avec les consommateurs et de collecter des données très intéressantes.

 

La collecte des données permet d’améliorer et d’adapter en permanence le concept pour qu’il réponde au mieux aux attentes des consommateurs tout en permettant de gérer les stocks.

 

Des bornes de précommandes et des tables connectées commencent à émerger mais certains acteurs vont beaucoup plus loin. C’est le cas du tout premier restaurant totalement automatisé. Ces innovations démontrent que le secteur est en pleine mutation. L’arrivée de la blockchain pourrait également révolutionner la traçabilité alimentaire…

 

Pour conclure, le monde de la restauration est en plein bouleversement ! Au-delà des innovations techniques, le changement intervient au niveau culturel puisque nous sommes entrés dans l’ère de la recommandation : vos clients ont pris l’habitude de vous évaluer en ligne et leur contribution est visible de tous… Clients potentiels comme futurs collaborateurs !  Autant dire que votre marque employeur doit requérir toute votre attention.

 

Autre article qui pourrait vous intéresser…

Recrutement et intelligence artificielle : IKEA choisit Vera