Applications mobiles : réduisez de plus de 60% votre temps de recrutement

Publié 1 février, 2018 · 3 min. lecture

Pour les managers RH, le processus de recrutement est un véritable parcours du combattant. Les profils à étudier sont toujours plus nombreux pour aboutir à une sélection intéressante. Il y a beaucoup de CV à examiner, de nombreux appels téléphoniques à passer et des entretiens à organiser pour découvrir les profils des candidats plus en profondeur. Il s’agit d’un investissement conséquent… qui n’est pas toujours payant. CornerJob a récemment interviewé un échantillon de responsables des ressources humaines et il en est ressorti qu’il faut en moyenne environ trente jours pour pourvoir un seul poste. Et au final, seuls 65% des gestionnaires des RH interrogés ont déclaré être entièrement satisfaits du choix effectué.

 

6 étapes pour rendre le processus de recrutement rapide et efficace.

 

1. Dans votre annonce, utilisez des mots clairs, sincères et faciles à retenir. Mais surtout, utilisez-en peu.

Les offres d’emploi sont souvent présentées avec de longues descriptions, parfois un peu obscures. Soit parce que certains détails ne peuvent être révélés que pendant l’entretien, soit parce que l’annonce se veut le reflet exhaustif des desiderata du recruteur. Ces derniers se contredisent même parfois. C’est typiquement le cas de la fameuse recherche de « jeune diplômé » doté d’une « expérience professionnelle significative » dans le domaine. En parallèle, à l’ère des réseaux sociaux et des smartphones, il faut penser à des « mots-clés » qui aideront le recruteur à se concentrer sur les compétences dont l’entreprise a vraiment besoin et, parallèlement, pour le candidat à savoir immédiatement s’il correspond à votre recherche.

 

2. Utilisez les canaux appropriés

C’est l’un des aspects les plus sous-estimés car nous sommes encore imprégnés de la logique « publicité dans le journal ou petite annonce », même si celle-ci est passée d’une page imprimée à un écran. Or, généralement, lorsqu’on cherche un candidat pour un poste donné, on connait déjà les caractéristiques de la personne recherchée, en termes de tranche d’âge, d’expérience, de niveau de scolarité, etc. Vous avez donc déjà toutes les clés pour cibler la bonne personne. Concrètement, les millennials se nourrissent d’applications mobiles. Donc si c’est à eux que vous souhaitez vous adresser, c’est là qu’il faut que vous soyez.

 

3. Il existe de nombreux réseaux sociaux : pourquoi n’en utiliser qu’un seul ?

LinkedIn, vous connaissez. C’est en effet le « lieu » par excellence pour le recrutement, car c’est la plus grande base de données de profils professionnels dans le monde. Mais c’est précisément sa taille qui pourrait limiter son efficacité. D’après notre expérience, partir d’une centaine de profils pour arriver au trio final peut s’avérer très long. Mieux vaut se limiter à dix profils. Et puis il faut aussi croiser les données de tous les réseaux disponibles, y compris Facebook et Twitter, qui ne sont pas seulement des espaces de divertissement. Dans ce cas, l’écrémage initial sera plus simple et plus ciblé. Il est préférable de n’avoir que 10 candidats intéressants, c’est-à-dire qui répondent à au moins 60% des attentes, qu’une centaine qui n’atteignent pas 35%.

 

4. Géolocalisez (et utilisez également les autres filtres)

De nombreuses applications (comme CornerJob) permettent de géolocaliser les recherches et de les filtrer en fonction de nombreux paramètres. Ce sont des outils très importants, en particulier lorsque vous recherchez des débutants. Par exemple la proximité avec le domicile pèse lourd dans la décision du candidat : moins de frais et de temps de transport, plus de sommeil… On peut le comprendre !

 

5. Observez tout mais avec un autre regard

Certes, avec la technologie tout est plus facile, plus rapide. Mais ayez tout de même conscience que c’est vous qui êtes aux commandes du processus. En d’autres termes, vous n’atteindrez votre destination que si la carte de navigation que vous avez tracée est vraiment claire et sans équivoque. Ce n’est pas si simple: vous connaissez l’entreprise, il peut vous arriver de passer sous silence certaines choses que vous tenez pour acquises ou, à l’inverse, d’insérer des éléments qui peuvent être mal interprétés. Il est donc primordial de relire votre descriptif avec les yeux du candidat et de vous poser ces questions : « Si je cherchais un emploi, est-ce que je répondrais à cette offre d’emploi ? Avec quelles attentes ? » Après réflexion et vos déductions, vous pourrez l’affiner davantage. Se mettre à la place de quelqu’un d’autre n’est pas facile, demandez à un membre de votre équipe de vous aider.

 

 

6. … et enfin chattez !

Oui ! Avoir un premier contact en direct avec le candidat est important. D’une part, parce que vous avez son profil bien en tête, et d’autre part, parce que la spontanéité vous aide à vous focaliser sur les questions qui importent vraiment ou les aspects que vous souhaitez approfondir. Alors, ne tardez plus, entrez en contact immédiatement avec votre candidat : des applications de recrutement comme CornerJob possèdent déjà une fonction « chat » intégrée. Pratique, immédiat et direct.

 

Vous recherchez des talents parmi les « millenials » ? : Utilisez le Design Thinking et trouvez le bon candidat de façon efficace, rentable et innovante.