Le bonheur au travail : comment rendre vos salariés heureux ?

Publié 20 mars, 2018 · 3 min. lecture

Le 20 mars a été choisi par les Nations Unies pour célébrer la journée mondiale du bonheur. Si elle interroge les individus depuis toujours, la question du bonheur s’invite de plus en plus au sein des entreprises, soucieuses de soigner leur marque employeur. Et pour cause, les candidats par exemple attachent de plus en plus d’importance à cette dimension. À périmètre de poste équivalent, qui ne préférerait pas intégrer une entreprise qui investit pour rendre ses salariés heureux ? Mais comment faire ? Désolé pour ceux qui pensent que le simple fait de créer un poste de « Chief Happiness Officer » suffit, la tâche s’avère un tant soit peu plus complexe… Ce qui ne veut pas dire qu’il ne faut pas essayer !

 

Pour mettre votre organisation sur les rails de cette quête, voici quelques pistes pour fêter la journée du bonheur… au bureau !

 

Optez pour le sourire de rigueur

Que le dress-code dans votre entreprise soit plutôt cravate/costume/chaussettes assorties ou « Fridaywear everyday », instaurez le sourire comme uniforme pour tout le monde ! Même si la photocopieuse vient de vous lâcher, traversez l’open-space en souriant. Vous verrez, cela influencera aussi bien votre comportement que celui des autres : au lieu de râler, vous vous détendrez, et vous pourriez même croiser quelques visages qui vous rendront votre sourire par mimétisme !

 

candidats bonheur

 

Faites l’éloge de vos collègues

C’est important de dire tout le bien que vous pensez des gens avec qui vous travaillez. Déjà parce que, vos parents ont dû vous l’enseigner assez tôt, c’est toujours plus poli de dire « merci ». Ensuite, et c’est peut-être un peu moins évident, souligner le positif fait du bien à la personne concernée, mais pas que. Cela vous permet d’aller contre le biais de négativité dont nous souffrons tous et cela crée un climat bienveillant pour tout le monde. Si votre équipe est particulièrement créative, vous pouvez même lancer un concours de « mots doux » !

 

Surprenez vos équipes

La vie professionnelle ne manque pas de rebondissements : une livraison retardée, un client qui change subitement d’avis, un projet qui tombe à l’eau… Et si vous faisiez en sorte que la surprise soit bonne pour une fois ? Faites par exemple en sorte que chacun trouve une petite attention en arrivant à son poste de travail : une plante pour le côté zen ou une blague pour le fun !

 

C’est important de dire tout le bien que vous pensez des gens avec qui vous travaillez Cliquez pour tweeter

 

Marquez le coup

Pour célébrer cette journée du bonheur comme il se doit, organisez un mini-événement au sein de votre entreprise. Vous n’avez pas de moyens ? Pas besoin de débourser des sommes folles ou de réserver le meilleur traiteur. L’idée est avant tout de partager un bon moment avec vos collègues : organiser une bonne vieille « récré » à 10h ou une « boom » à la pause déj ! Vous pouvez même mettre tout le monde à contribution pour élaborer un programme qui collera à la culture de votre entreprise et aux attentes de vos collaborateurs.

 

Ne vous arrêtez pas là

Attention à l’effet « coup de com’ » si vous utilisez cette journée comme un cache-misère pour les 364 jours restants ! L’effet pourrait être complètement inverse et aggraver les problématiques que vous traversez. Pour tirer tout le bénéfice de cette initiative, faites de la quête du bonheur au travail une course de fond : essayez d’y prêter attention dans chacune de vos décisions et faites-en une véritable préoccupation collective.

 

En résumé, ces quelques gestes contribuent au bien-être de vos salariés et à la construction de votre marque employeur. Veillez donc à les faire transparaitre également dans votre processus de recrutement ! Rédaction des offres engageantes, choix d’images d’illustrations souriantes… Il y a mille et une façon de recruter dans la bonne humeur !

 

Autre article qui pourrait vous intéresser:

4 étapes pour optimiser le problem solving en équipe